Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

La restauration de l'homme

C.S Lewis contre le scientisme
Date de parution : 11/03/2020
Cet essai démontre l'objectivité des valeurs et des principes moraux fondamentaux nécessaires à notre humanité, alors même qu'ils sont attaqués notamment par l'apologie excessive de la science et de la technique. En savoir plus
En stock
Quantité
Présentation
Cet essai est une sorte de prolongement du célèbre best-seller L'abolition de l'homme, du non moins célèbre apologiste chrétien C. S. Lewis (connu aussi pour ses travaux sur la littérature médiévale, ses ouvrages de critique littéraire, et les Chroniques de Narnia). Il y démontre l'objectivité des valeurs et des principes moraux fondamentaux qu'on trouve dans toutes les civilisations humaines et qui sont nécessaires à notre humanité, alors même qu'ils sont attaqués notamment par l'apologie excessive de la science et de la technique aux dépens des humanités. 

Michael D. Aeschliman le commente, décrivant l'écart croissant entre science et sagesse (le sens commun de l'homme ordinaire), et comment ces deux cultures s'affrontent. Il analyse ainsi de manière décisive comment la modernité broie l'homme et pervertit la société, en sacrifiant la qualité à la quantité. On le voit notamment quand il oppose les deux frères Huxley, Thomas l'eugéniste et Aldous l'auteur du Meilleur des mondes. 

Ce faisant, il convoque les grands auteurs anglo-saxons qui se sont opposés eux-aussi au scientisme et à ses avatars, nous dévoilant le vaste panorama des héritiers anglophones de la philosophie naturelle de saint Thomas d'Aquin : les Dr Johnson, T. S. Eliot, Chesterton, Coleridge, et bien d'autres, écrivains majeurs dans le monde et encore peu connus en France, dont il nous donne dans l'index une précieuse et brève présentation. 

La traduction française de cette synthèse magistrale est enrichie de plusieurs articles de l'auteur parus récemment dans la National Review Online (USA) et qui apporte de nouveaux éclairages. 

Dans la préface, le Dr. James LeFanu fait le lien entre le scientisme et le tranhumanisme, qui n'en est qu'un avatar contemporain.     




A propos de l'auteur : 

Michael D. Aeschliman est professeur honoraire en Sciences de l'éducation à l'Université de Boston et professeur de culture anglophone à l'Université de Suisse italienne, à Lugano. Il est aussi un protestant converti au catholicisme, à la suite notamment de ses lectures de Chesterton et C. S. Lewis, et de tous les auteurs cités dans son livre.
Le Dr. James LeFanu est l'un des grands penseurs anglais contemporains des sciences : médecin, journaliste, éditorialiste, écrivain.
Fiche technique
ISBN9782740321416
TitreLa restauration de l'homme
Sous-titreC.S Lewis contre le scientisme
AuteurMichael D. Aeschliman
EditeurPIERRE TÉQUI ÉDITEUR
PrésentationBroché
Nombre de pages290
Epaisseur15 mm
Largeur135 mm
Hauteur210 mm
Poids0.34 kg
Date de parution11/03/2020
Du même editeur
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus sur les cookies.
J'accepte