Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Pourquoi les vaches ressuscitent-elles (probablement) ?

Editeur : CERF
Date de parution : 19/09/2019
Un traité d'écologie éternelle. En savoir plus
2 en stock
Quantité
Présentation
Y-a-t-il une ménagerie au ciel ? Les animaux, les arbres ou même les cailloux vont-ils au paradis ? Dieu se préoccupe-t-il du salut éternel de ceux qui ne sont pas des êtres humains ? Pour Franck Dubois, bêtes et plantes attendent d'être sauvées. Mais il ne dépend pas de la vache d'accéder au ciel. A proprement parler, elle ne "ressuscite" pas, mais elle est associée au mystère de la résurrection des hommes. 

Ce sont eux qui ont la responsabilité de son salut. Loin d'être "jetable", la création entière est appelée à passer en Dieu. Elle n'est pas qu'un simple décor, qui sera abandonné à la fin de l'histoire, mais une réalité avec laquelle il faudra compter dans l'au-delà. Cette communauté de destin entre tous les éléments du monde appelle chacun à la vigilance. C'est bien le message sous-jacent de ce livre inouï d'originalité : Dieu est présent au coeur de toute réalité matérielle. 

Il agit sur les âmes et sur les corps. Il ne se désintéresse pas du monde physique. Tout au contraire, il l'a créé pour qu'il demeure éternellement et qu'il se perfectionne. Y aura-t-il des lions vegans aux cieux ? Le chauve recouvrera-t-il ses cheveux là-haut ? Mon poisson rouge pourra-t-il enfin parler ? Une chose est sure, il y aura bien du monde dans "l'ascenseur" qui nous mènera au paradis. Un plaidoyer plein d'humour pour une redécouverte du message du Christ à la lueur de la matérialité du monde. 

Un traité d'écologie éternelle.
Fiche technique
ISBN9782204134033
TitrePourquoi les vaches ressuscitent-elles (probablement) ?
AuteurDUBOIS FRANCK
EditeurCERF
PrésentationBroché
Epaisseur13 mm
Largeur125 mm
Hauteur196 mm
Poids0.17 kg
Date de parution19/09/2019
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus sur les cookies.
J'accepte