Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Permanence d´Israël et silence de la Théologie

Editeur : PAROLE SILENCE
Collection : JUIFS ET CHRETI
Date de parution : 27/02/2020
Au silence de la théologie sur la permanence d'Israël, l'ouvrage veut offrir quelques paroles qui en montrent l'importance, non seulement pour le dialogue judéo-chrétien, mais pour un renouveau de la théologie contemporaine et le labeur œcuménique. En savoir plus
4 en stock
Quantité
Présentation
Jusque dans le milieu du vingtième siècle, le judaïsme post-biblique n'intéressait pas la théologie. Ce n'est que progressivement que la conscience chrétienne a pris acte de la permanence d'Israël comme signe à interpréter positivement dans le dessein de Dieu. Bien que nombre de textes officiels de l'Église catholique, de déclarations des Églises issues de la Réforme - et en moindre mesure des Églises orthodoxes - montrent que cette rencontre à nouveaux frais avec le peuple juif et le judaïsme contemporains affecte tous les aspects de la théologie, le sujet reste encore très circonscrit dans des cercles de spécialistes, et optionnel dans les études de théologie. 

Ce silence de la théologie est particulièrement frappant dans le dialogue œcuménique, qui semble se dérouler sans référence au peuple d'Israël de manière organique. De plus, la position des Églises par rapport au peuple juif soulève de profonds désaccords, qui, comme par effet de miroir, mettent en lumière les enjeux de la théologie œcuménique. 

Au silence de la théologie sur la permanence d'Israël, l'ouvrage veut offrir quelques paroles qui en montrent l'importance, non seulement pour le dialogue judéo-chrétien, mais pour un renouveau de la théologie contemporaine et le labeur œcuménique.  


A propos des auteurs

 

Thérèse M. Andrevon est investie dans l'étude des relations judéo-catholiques depuis une trentaine d'années.
Elle a obtenu son baccalauréat canonique à l'université catholique de Lyon et la licence à l'Institut catholique de Paris, en même temps qu'un certificat d'études œcuméniques (ISEO).
Elle a soutenu sa thèse de doctorat en 2014 à l'Institut catholique de Paris, en partenariat avec la faculté catholique de Leuven, Vers une théologie du Judaïsme, enjeux et défis générés par Nostra Aetate §4 (en cours de publication).
Elle vit en Israël et est membre de l'Interfaith Institut Elijah. 

Directeur de l'ISEO (Institut Supérieur d'Études cuméniques) au Theologicum, Faculté de théologie et de sciences religieuses et du Département de Théologie dogmatique et fondamentale du Theologicum, Faculté de Théologie et de Sciences Religieuses, Luc Forestier a tout particulièrement travaillé les questions d'herméneutique du concile Vatican II et du rapport entre Eglise et Israël.
Fiche technique
ISBN9782889591251
TitrePermanence d´Israël et silence de la Théologie
AuteurThérèse Andrevon, Luc FORESTIER
EditeurPAROLE SILENCE
CollectionJUIFS ET CHRETI
PrésentationBroché
Nombre de pages154
Epaisseur12 mm
Largeur152 mm
Hauteur233 mm
Poids0.25 kg
Date de parution27/02/2020
Du même editeur
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus sur les cookies.
J'accepte